Robin Hood Fan

Venez découvrir la légende de Robin des bois et de la forêt de Sherwood...
 
AccueilFAQMembresGroupesRechercherS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Et après...

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6 ... 10 ... 15  Suivant
AuteurMessage
clochette
+Membre d'Or+ Modérateur
avatar

Féminin
Nombre de messages : 1360
Age : 29
Localisation : Château de Nottingham en train de massacrer Guy
Date d'inscription : 06/11/2007

MessageSujet: Re: Et après...   Lun 11 Fév - 19:17

Je ne suis pas sûre qu'Isabella soit d'accord avec toi LenaJ ! Mais si tu veux ça sera notre David à nous ( ben oui c'est moi ça créatrice quand même ! Twisted Evil ) Pour ce chapitre, (et oui je suis ultra rapide ! ) il y aura plein d'évênements : enlèvement, cadeaux et pleurs ! désolé pour les fans d'allan j'ai pas réussi à le caser dans ce chapitre ! Mais le prochain sur !

Isabella se leva d’une humeur massacrante le lendemain. Elle fit sa toilette et attrapa une robe de lin dans un des coffres. Elle la passa et sortit sans même prendre un petit déjeuner. Elle avait peu dormi, rêvant de plusieurs Lord David se présentant devant elle les bras chargés de cadeaux ridicules. Elle secoua la tête cherchant à chasser ses images ridicules de sa tête. Quand elle entendit les pas d’un cheval lancé au galop. Elle n’eut pas le temps de se retourner qu’on la soulevait pour la mettre sur l’encolure de la monture. Isabella reconnut les bottes de son « agresseur » et se promit de lui faire largement payer ce geste. Elle trouverait bien un moyen de faire souffrir cet imbécile ! Elle se débattit sauvagement jusqu’à ce que la monture s’arrête et qu’il la pose à terre. Il avait intérêt à avoir une bonne explication, bien que cela n’empêcherait pas la jeune femme de se venger. Elle s’apprêtait à faire marche arrière vers Locksley quand elle sentit une main forte la retenir. Elle tenta de se dégager mais se retrouva encore plus près du jeune homme.

« - Isabella écoutez-moi ! Je ne vous laisserez pas partir tant que je ne vous aurez pas dit ce que je pense de toute cette histoire.
- Cela ne m’intéresse pas. Je ne suis pas un morceau de viande que l’on peut acheter à sa guise.
- Ai-je dit que vous en étiez un ? Alors laissez moi parler ! Vous n’êtes pas seule dans cette situation. Je vous rappelle que je suis aussi impliqué que vous dans cette histoire. Je ne peux pas vous forcer à m’épouser. C’est évident et même si je le pouvais je ne le ferai pas. Je vous respecte trop pour ça. Je n’ai pas eu le choix. Et je préfère que ce soit moi plutôt qu’un autre, bien que les projets que vous aviez pour Grégory n’était pas pour me déplaire. Je vous demande de vous alliez à moi. Je ne vous demande pas de m’aimer ( même si dans son cœur le pauvre n’attendait que ça !) seulement d’être mon allié, mon amie. Je vous demande de jouer le jeu, au moins en apparence, du Shérif. Je ne pourrais pas vous protéger de lui indéfiniment.
- Je n’ai pas demandé qu’on me protège !
- Mais nous l’avons juré à votre père et, par tous les saints, je tiendrais cette promesse même si ça doit être la dernière chose que je ferais dans ma vie ! Cessez d’être une enfant et agissez en adulte ! Isabella ! Faites un peu confiance aux gens !
- Des gens qui veulent encore maîtriser ma vie ! Je ne me laisserais pas mener à l’autel comme une jument à la saillie ! J’en ai plus qu’assez que les gens décident pour moi et particulièrement quand ce sont des hommes ! »

David vit des larmes couler sur la joue de la jeune femme. Il ne savait pas quelles épreuves elle avait traversé, mais il voulait lui montrer qu’il était son ami, à défaut de pouvoir être plus.

Il la prit dans ses bras et elle se laissa aller à pleurer contre son torse. Elle se sentait revivre au contact du jeune homme. Elle voulait rester là pour épancher son chagrin. Elle sentit sa main relever sa joue.

« - Isabella, je ne suis pas votre ennemi. Laissez-moi vous prouver que je peux vous aider ! »

Isabella ne savait plus où elle en était. Elle voyait le regard pénétrant de David sur elle. Elle s’écarta brutalement de lui. Elle ne pouvait pas. Elle savait qu’il était sincère et cela lui faisait peur. Elle ne voulait pas s’attacher et surtout pas à lui. Elle savait combien la mort de sa mère avait détruit son père. Et elle se rendait compte en cet instant qu’elle ne voulait surtout pas lui faire de mal à lui ! Elle le regarda puis parti en courant vers le manoir de Locksley. Elle y resta enfermée tout le reste de la journée en précisant qu’elle n’y était pour personne.

Le lendemain matin, elle se leva par automatisme. Elle n’avait que peu dormi. La veille au soir, elle avait fait une constatation terrible ! Elle était amoureuse de David ! Elle refusait au départ de se l’avouer mais maintenant, elle ne pouvait plus faire autrement. Elle aurait voulu rester toute sa vie dans ses bras, contre son torse. Mais cela était impossible. Elle devait l’oublier. Elle se regarda dans son miroir. Elle avait encore les yeux rouges d’avoir pleuré. Elle demanda qu’on lui prépare un bain. Elle resta dans l’eau pendant plus d’une heure. Quand elle revint dans sa chambre, elle vit sur le lit sa robe bleu nuit et sa belle cape. Elle avait complètement oublié l’arrivée d’Allan. Elle s’habilla rapidement et descendit pour chercher quelque chose à manger. Elle tomba sur Patrick qui lui demanda si elle allait bien. Elle lui fit une réponse vague que le vieil homme comprit rapidement. Il lui dit qu’il lui ferait monter un plateau et lui tendit un petit paquet avec un mot puis disparu dans la cuisine. Isabella remonta dans sa chambre et s’assit devant sa coiffeuse pour ouvrir le paquet et le mot. Elle reconnut, sur la courte feuille, l’écriture de David et son cœur fit un bond dans sa poitrine.

« Isabella,

Je suis désolé si mes paroles d’hier vous ont blessée. J’espère que vous accepterez mes plates excuses et ce modeste présent. Je vous propose une solution alternative. Vous jouez le jeu jusqu’aux fêtes de la St Jean. Après, vous n’entendrez plus parler de cette histoire. Je prétendrais que j’ai échoué et je m’en irai. Si vous portez mon cadeau je prendrai cela pour une réponse positive à ma proposition.

Je suis sincèrement désolé.
David. »

Isabella lut plusieurs fois ce petit mot écrit de la main du seigneur de Clun. Elle ouvrit la boîte et découvrit une broche finement ouvragée. Elle la posa et commença à se coiffer. Elle attacha ses cheveux avec une pince et les laissa retomber sur son dos. Elle regarda la broche. Si elle acceptait, il partirait après la St Jean. Il valait mieux ça. Elle ne le ferait pas souffrir même si elle aurait du mal à s’en remettre. Elle mit sa cape et attacha sa broche sur celle-ci. Elle releva sa capuche et descendit au rez-de-chaussée. Sa voiture l’attendait devant la porte. Elle rentra à l’intérieur et demanda au cocher de la mener à Nottingham. Elle savait que ce jour serait encore plus horrible que les autres.

_________________


Présidente du CCAM
banner by Clochette


Dernière édition par le Lun 11 Fév - 19:27, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://fairyclochettewd.skyblog.com
ion16
Hors-la-loi
avatar

Féminin
Nombre de messages : 319
Age : 26
Date d'inscription : 29/11/2007

MessageSujet: Re: Et après...   Lun 11 Fév - 19:27

Un commentaire pour deux super suite! Laughing

pauvre David elle le traumatise....mais elle se rend compte en meme temps bah elle l'aime....

et j'ai adoré Much lorsqu'il dit a David que tout le monde sait que bon bah voila quoi I love you
lool

hate de savoir ce que tu nous réserve pour la suite !!!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
lenaJ
A conquis le coeur de Robin(ou Marian...ou...Guy?)
avatar

Féminin
Nombre de messages : 725
Age : 31
Date d'inscription : 09/11/2007

MessageSujet: Re: Et après...   Lun 11 Fév - 19:44

C'est vrai? Tu veux bien qu'on se le partage?
Mais je prefère quand même le laisser à Isabella (bah oui, g des moments de lucidité parfois lol)

C'est vrai que t'es rapide (et c pas pour me déplaire geek)

Citation :
Elle était amoureuse de David

Yes, yes, yes bounce I love you tongue sunny drunken
Bon je crois que je suis explicite lol. Et aussi partageuse (du moment qu'elle me le rend Twisted Evil (nous excuse moi : ouh l'egoïste)

Citation :
Elle devait l’oublier

Nooon, pourquoi Crying or Very sad Sad (je suis un peu contradictoire comme fille lol)

Citation :
Je ne me laisserais pas mener à l’autel comme une jument à la saillie
Trop fort mdr. Mais c vrai que je l'imagine pas comme ça non plus la petite Isabella.

Super bien cette suite :comme tu vois elle m'a encore mis dans un état pas possible, va falloir que tu me ménage sinon je pourrai jamais tenir (et ecrire la suite de ma fic Twisted Evil)
Quoi du chantage? Non c pas vrai.

Une suite, une suite....
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
caramail7701
Hors-la-loi
avatar

Féminin
Nombre de messages : 343
Age : 25
Localisation : dans les bras d'allan
Date d'inscription : 13/01/2008

MessageSujet: Re: Et après...   Lun 11 Fév - 21:33

Magnifique !!! je rentre des cours et qu'est ce que je vois ?? 2 suite d'un coup !! en tout cas c'est toujours aussi génial !! Continue je suis trop préssée d'avoir la suite, surtout parce que y'a Allan qui arrive !!!! I love you Donc je vous laisse david et moi, je prend Allan !!!lol!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
clochette
+Membre d'Or+ Modérateur
avatar

Féminin
Nombre de messages : 1360
Age : 29
Localisation : Château de Nottingham en train de massacrer Guy
Date d'inscription : 06/11/2007

MessageSujet: Re: Et après...   Lun 11 Fév - 21:45

voilà l'arrivée d'allan ! je vous laisse avec ça pour ce soir ! Peut-être une suite demain mais c'est pas sur ! sinon vendredi ! bonne lecture !


Elle arriva à Nottingham beaucoup plus vite qu’elle ne l’aurait voulu. Elle descendit lentement de son carrosse. Elle s’en voulait par avance de ce qu’elle allait faire. Mais cela serait mieux pour tout le monde. Elle s’avança vers le Shérif et s’inclina devant lui. Il lui rendit son salut avec un sourire plein d’hypocrisie. Elle monta sur les marches et prit sa place pas loin de Much et de ses enfants. Elle vit le petit Robin lui faire de grands signes. Elle lui sourit et salua Sarah et Much d’un petit signe de la main. Elle sentit une main sur son épaule. Elle se retourna doucement et se retrouva nez à nez avec Lord David. Celui-ci regarda la broche et sourit à la jeune femme.

« - Je savais que je ne m’étais pas trompé ! Elle vous va à ravir !
- Merci David. Murmura-t-elle. »

Elle ne put ajouter aucun autre mot. Elle sentit la main de David quitter son épaule et elle regretta ce contact fort qu’il l’empêchait de tomber. Elle se concentra sur la porte de la forteresse. Allan ne devrait pas tarder ! Elle espérait que la cérémonie de son accueil ne durerait pas longtemps. Elle ne supporterait pas de rester aussi près de lui longtemps.

David en voyant la jeune Lady porter sa broche sentit la tristesse et le désespoir l’envahir. Il ne pouvait plus se faire d’illusion. Toute la matinée, il avait espéré qu’elle vienne sans lui laissant une chance de la conquérir. Il devait maintenant se préparer à quitter le comté de Nottingham, Clun et sa chère Isabella. Il comprenait parfaitement ce qu’elle pouvait ressentir mais il avait espéré qu’elle lui laisse une chance. Il s’était montré cordiale. Elle avait été calme et polie mais David avait cru deviner de la froideur dans sa voix. Il en leva sa main de son épaule. Le contact de sa peau devenait brûlant et insupportable pour cet homme au cœur brisé. Il observa la porte attendant avec impatience l’arrivé de leur invité qui lui permettrait d’échapper à la présence de celle qui faisait battre son cœur et le détruisait en même temps.

Isabella avait son regard perdu dans le vide de la porte devant elle. Elle aperçu alors plusieurs chevaux. Elle observa l’arrivée des cavaliers dans la cour. Le shérif descendit les marches vint au devant de l’envoyé du jeune roi. Allan descendit de cheval et enleva sa capuche. Il avait un regard joyeux comme s’il préparait une surprise qui pourrait faire beaucoup de bruit à n’importe quel moment. Elle le vit s’avancer. Il était plutôt bel homme. Même si Isabella ne put s’empêcher de penser qu’il ne pourrait jamais rivaliser avec David. Allan dévisagea la foule rassemblée et se mit à sourire.

« - Je ne voudrais plaisanter mais qui est mort ? Vous avez vraiment des têtes d’enterrements !
- Très drôle mon cher ! Je vous en prie venez vous restaurer à l’intérieur.
- Mais ne serait-ce pas ce bon vieux Much ? »

Le Shérif n’eut pas le temps de le rattraper que les deux anciens compagnons étaient dans les bras l’un de l’autre. Allan se retourna vers le Shérif.

« - Ah ! Shérif je vous ferez parvenir dés demain le déroulé de mon inspection. Merci pour ce charmant accueil. »

Il demanda à Much où se trouvait son carrosse et se dirigea vers la portière. Isabella allait partir quand elle sentit une petit main tirer sa jupe. Elle baissa la tête et vit Robin qui la regardait avec un grand sourire. Elle se baissa pour qu’il puisse lui parler à l’oreille.

« - Papa m’a dit de te demander si tu voulais venir à la maison pour manger. Va y avoir une grande fête. Et puis il veut te montrer qui c’est le grand monsieur.
- Dis à ton père que je viens avec plaisir ! »

Elle vit le petit garçon courir tout joyeux vers son père et lui répéter la réponse de la jeune femme. Il revint en courant pour demander s’il pouvait monter dans le carrosse de la jeune femme. Isabella interrogea Much du regard. Celui-ci hocha la tête. Elle emmena donc avec elle le petit garçon qui était tout heureux de retrouver sa camarade de jeu. Isabella était contente de ne pas avoir fait la route toute seule. Cela l’empêcha de verser les larmes que son corps voulait laisser sortir. Elle arriva en même temps qu’un autre carrosse qu’elle reconnut aussitôt. David devait-il donc la suivre ainsi partout où elle irait. Elle entra dans la maison sans un regard pour le jeune homme. Elle salua Lord Much part une révérence impeccable. Allan la regarda avec des yeux ronds.

« -Bon sang ce que vous ressemblez à votre mère ! Sauf le sourire ! Vous avez le sourire de ce bon vieux Robin, paix à son âme. J’aimais beaucoup votre père, même si je ne lui ai pas toujours fait honneur.
- Je suis sûre qu’il ne vous en a jamais voulut. Répondit-elle.
- Je suppose. Mais Much m’a dit que vous aviez hérité de beaucoup de talents de vos parents.
- J’essaye de leur faire honneur en dirigeant leurs terres comme ils l’auraient fait.
- Isabella est trop modeste. Elle a réussi mieux que nous tous cette année. Renchérit Much.
- C’est exact ! Intervint David. Elle a accompli des miracles à Locksley et à Knighton. »

Isabella rougit jusqu’aux oreilles et demanda à Robin d’aller lui chercher un verre. Elle avait terriblement chaud. Elle remercia le petit garçon et but son eau d’un traite. Elle partit discuter avec d’autres membres de la confrérie présent à Bonchurch comme Luke Scarlett. Elle passa sa journée le plus loin possible de David avant de prendre définitivement congé et de rentrer chez elle. Elle ne voulait pas qu’il la voit dans cet état. Elle pleura à chaude larmes toutes la nuit parce qu’elle perdait à jamais la chance d’être heureuse avec celui qu’elle aimait. Elle se réveilla le lendemain quand la servante apporta le plateau du petit déjeuner. Un autre paquet se trouvait sur le plateau avec un simple mot : Pardon. Elle l’ouvrit et trouva un châle beige brodé de fils verts. Elle se sentit encore plus coupable de son geste envers lui qui était gentil avec elle. Elle allait devoir attendre jusqu’à la St Jean. Ensuite il serait plus simple pour elle d’oublier le jeune seigneur de Clun.

_________________


Présidente du CCAM
banner by Clochette
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://fairyclochettewd.skyblog.com
lenaJ
A conquis le coeur de Robin(ou Marian...ou...Guy?)
avatar

Féminin
Nombre de messages : 725
Age : 31
Date d'inscription : 09/11/2007

MessageSujet: Re: Et après...   Lun 11 Fév - 21:56

ouahh, génial? Merci, merci.

Mais c'est une perle ce mec, nan plutot un diamant: il arrête pas de lui faire des cadeaux. Oua le rêve. Daaaavvve I love you
Mais au moins elle s'en est enfin rendu compte c'est bien.

Citation :
J’aimais beaucoup votre père, même si je ne lui ai pas toujours fait honneur.

Non, sans rire. C'est bien t'es lucide lol.

Trop bien son retour. Et les retrouvaile avec Much Very Happy
Impatiente de lire la suite.

Encore bravo (g réellement l'impression de lire un roman, c fou )
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Pichounette
A conquis le coeur de Robin(ou Marian...ou...Guy?)
avatar

Féminin
Nombre de messages : 893
Age : 27
Localisation : Entre Montpellier et Gigean City ^^
Date d'inscription : 12/11/2007

MessageSujet: Re: Et après...   Lun 11 Fév - 23:05

Pffff trois d'un coup et moi suis même pas au courant ! On m'apprend ça des heures après Evil or Very Mad

Bon en tout cas ces trois derniers chapitres, c'était de la tuerie ! Trop mimi tout ça mais le coup des amours dramatiques on a donné ! Mais je dois être mazo parce que j'adore ce genre d'amour (Roméo & Juliette, Marian & Robin, Elisabeth & Mr Darcy, Isabella & David)
Huuuuuuuuum

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://tit-inch.skyrock.com/
caramail7701
Hors-la-loi
avatar

Féminin
Nombre de messages : 343
Age : 25
Localisation : dans les bras d'allan
Date d'inscription : 13/01/2008

MessageSujet: Re: Et après...   Lun 11 Fév - 23:26

Magnifique suite comme d'habitude !!! Je suis de plus en plus fan !! I love you

clochette a écrit:
Il était plutôt bel homme.
Je suis bien d'accord sa veut dire qu'il a pas changé !! lol!

clochette a écrit:
« - Je ne voudrais plaisanter mais qui est mort ? Vous avez vraiment des têtes d’enterrements !

Sa ressemble bien a l'humour sarcastique d'Allan !! Je suis trop contente de le retrouver dans ta fic !!!! Merci Beaucoup !!
Une suite bientot !! Pitié
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
clochette
+Membre d'Or+ Modérateur
avatar

Féminin
Nombre de messages : 1360
Age : 29
Localisation : Château de Nottingham en train de massacrer Guy
Date d'inscription : 06/11/2007

MessageSujet: Re: Et après...   Lun 11 Fév - 23:37

bon cette fois je m'arrêtes vraiment après celle-là ! amis je devais écrire la suite ! je suis gentille hein ? enfin pas autant que ça ! Twisted Evil profitez bien !

Les trois jours après l’arrivée d’Allan passèrent rapidement pour Isabella. Elle était contente de rester à Locksley. Elle n’aurait pas supporter de revoir le sourire de David devant son visage. Elle supportait déjà mal l’arrivée chaque matin d’un nouveau cadeau. Les derniers n’avaient pas de mots. Mais ils étaient tous très beau. Le plus beau fut celui qu’il déposa une nuit devant la porte du manoir. Isabella l’avait découvert le lendemain matin. C’était un arc sarrasin d’une grande beauté. Il était très léger et convenait parfaitement à la main de la jeune femme. Aujourd’hui, elle devait rester sur ses terres car elle allait recevoir la visite d’inspection de l’envoyé du roi Henri. Elle avait passé sa robe de lin blanc et était partis voir l’avancé des travaux du grenier en attendant l’arrivée d’Allan. Celui-ci ne se fit pas attendre. Il sauta de son cheval à peine arrivé et salua la jeune femme d’une courbette magistrale. Isabella rit en le voyant faire le pitre. Elle n’avait pas rit depuis longtemps comme ça. Il lui fit un grand sourire.

«-Vous avez le même rire que votre père ! Si vous saviez combien de fois je l’ai vu rire de cette façon !
- Je suis ravie de vous accueillir à Locksley.
- Et moi je suis ravi de me trouver ici en votre compagnie.
- Vous êtes un charmeur. Mais je ne suis pas sensible à la flatterie.
- Tant pis j’aurais essayé. Répondit Allan en riant. Bien par où allons-nous commencer ?
- Peut-être voudrez-vous prendre un rafraîchissement et mettre vos montures à l’écurie ?
- Bonne idée ! Allons-y ! »

Isabella emmena son invité à l’intérieur et fit servir des rafraîchissements. Après avoir but quelques verres, ils sortirent et firent le tour des terres de la jeune femme. Cette longue ballade leur prit tout l’après-midi. Ils inspectèrent chaque recoin. Isabella expliquait les travaux qu’elle avait ou voulait faire faire. Enfin elle lui montra les travaux du grenier dont elle avait ordonné la construction. Allan la félicita de ses initiatives et profita de la soirée chez la jeune femme. Il partit tard dans la nuit après avoir bien discuté avec Isabella et Luke Scarlett. Isabella partit se coucher heureuse de cette journée. Elle se dit qu’elle devrait dés demain aller récupérer sa robe pour la St Jean chez la couturière. Allan lui avait dit qu’il resterait jusqu’à ce que les festivités soient passées. Elle était ravi de la présence de l’ami de son père. Bientôt il y aurait une réunion pour préparer la chute et la fin des chevaliers noirs. Isabella s’endormit sur ses pensées en oubliant pas dans sa tête que cela marquerait aussi le départ de David.

David était dans le bureau du Shérif. Il attendait pour lui parler.

« - Et bien David. On m’a dit que vous vouliez me parler ? Qu’y a-t-il de si urgent ?
- Mon seigneur, je suis venu vous signifier mon départ pour Londres. Des affaires personnels m’y appelle. Je suis venu vous demandez si je puis vous être d’une quelque utilité là-bas.
- Quel départ si précipité ! Mais Lady Isabella dans tout ça ?
- Mon seigneur, il semble clair que j’ai échoué. Répondit-il avec une boule dans la gorge.
- Bien si vous partez je ne saurez vous retenir. Vous pouvez me faire parvenir des nouvelles fraîches de Londres si vous le voulez bien. J’espère que nous vous reverrons bientôt.
- Je l’ignore mon seigneur. Je reste à votre entière disposition si vous avez besoin de moi.
- Je le sais bien. Bon voyage mon garçon. »

David s’inclina et sortit. Il avait prit cette décision la veille. Il ne pouvait pas rester là. Le simple de nom d’Isabella réveillait en lui toute la tristesse et le désespoir de cette situation. Il avait décidé de la libérer de sa promesse plus tôt pour la laisser libre et pour pouvoir faire son deuil. Il partirait le lendemain. Il avait expliqué à Much la situation. Il ne serait pas présent à la réunion de demain soir et cela vaudrait mieux pour tous le monde. Il espérait ne pas faire une énorme bêtise. Il avait bien pensé à aller voir Isabella pour lui dire tout ce qu’il ressentait pour elle. Mais cela lui avait paru ridicule. Il rentra chez lui pour finir de préparer ses affaires. Il serait partis avant l’aube. Ainsi personne n’essayerait de le retenir.

Isabella arriva le lendemain soir à la réunion de la confrérie. Elle avait été étonnée de ne pas recevoir de présent le matin même. Elle pensa que David la laissait respirer ou alors c’était finalement lassé de leur pièce. La réunion commença sans aucune trace de David. Elle pensa que peut-être il avait été retenu par les chevaliers noirs. Allan commença à exposer les pensées du jeune roi fasse aux chevaliers noirs. Leur déchéance était proche mais il fallait rester prudent. C’est pourquoi ils devaient encore rester dans l’ombre et agir sous couverture. Isabella suivit à moitié ce qu’il disait. Elle pensait à David quelque chose lui disait que ça n’allait pas. A la fin de la réunion, elle s’avança vers Much et lui posa la question qui la tracassait depuis le début de la soirée.

« - Comment tu n’es pas au courant ? David est parti pour Londres avant l’aube. Il voulait partir pour des raisons qui ne regardent que lui. Je n’ai pas pu le retenir. »

En entendant ces paroles, Isabella sentit son souffle se couper. Much vit la jeune femme devenir toute blanche et s’effondrer devant lui. Fallait-il qu’elle soit elle aussi amoureuse pour réagir comme ça se dit-il.

_________________


Présidente du CCAM
banner by Clochette
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://fairyclochettewd.skyblog.com
caramail7701
Hors-la-loi
avatar

Féminin
Nombre de messages : 343
Age : 25
Localisation : dans les bras d'allan
Date d'inscription : 13/01/2008

MessageSujet: Re: Et après...   Lun 11 Fév - 23:43

c'est super cruelle comme suite !!!!!!!!!! pale surtout si c'est la derniere de la soirée ( mais faut pas abuser t'en as poster beaucoup ce soir !! )
Sinon c'est toujours aussi bien bien !! MAis rassurer moi David va revenir ???????
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Haize
Hors-la-loi
avatar

Féminin
Nombre de messages : 350
Age : 32
Localisation : Avec son eye-liner.
Date d'inscription : 26/01/2008

MessageSujet: Re: Et après...   Lun 11 Fév - 23:47

hiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiii Alllllaaan!!! j'étais histérique devant l'écran!! lol!

c trop bien!!! j'adore la répartie d'isabella, elle est trop forte!
bravo bravo!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
lenaJ
A conquis le coeur de Robin(ou Marian...ou...Guy?)
avatar

Féminin
Nombre de messages : 725
Age : 31
Date d'inscription : 09/11/2007

MessageSujet: Re: Et après...   Lun 11 Fév - 23:51

Citation :
Much vit la jeune femme devenir toute blanche et
s’effondrer devant lui. Fallait-il qu’elle soit elle aussi amoureuse
pour réagir comme ça se dit-il.

Oh la oui effectivement, faut vraiment qu'elle soit amoureuse ça c'est sûr.

Citation :
Il espérait ne pas faire une énorme bêtise

Evidemment que si gros bourriquot. T'es bête ou quoi. Revieeennnnt Davvvvee. Je t'en priiiss.

Citation :
Il avait bien pensé à aller voir Isabella pour lui dire tout ce qu’il ressentait pour elle.

Oui c ce que je dis : reviens et déballe lui tout .

Citation :
Mais cela lui avait paru ridicule

Mad Mad Evil or Very Mad C'est toi qu'est ridicule.

Citation :
Il serait partis avant l’aube. Ainsi personne n’essayerait de le retenir.
C'est pas du jeu.


Ah Allan I love you, petit charmeur. T'a pas honte, elle est bien trop jeune pour toi. Si son père était vivant il te donnerait un bon coup de pied aux fesses.

Bon clochette, je pense que ma reaction prouve que c'est super bien écrit puisque je suis à fond dedans là.
Merci ne nous avoir écrit cette suite.
Tu nous as bien gaté aujourd'hui.

Thank you my dear
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Pichounette
A conquis le coeur de Robin(ou Marian...ou...Guy?)
avatar

Féminin
Nombre de messages : 893
Age : 27
Localisation : Entre Montpellier et Gigean City ^^
Date d'inscription : 12/11/2007

MessageSujet: Re: Et après...   Mar 12 Fév - 0:06

Citation :
C’est pourquoi ils devaient encore rester dans l’ombre et agir sous couverture.


héhé agir sous couverture ... petite friponne tongue bien sûr que, autant l'un que l'autre, ils veulent agir sous couverture ! Rester dans l'ombre toujours même si certains préfère faire ça la lumière allumée lol!

Bon tu sais déjà ce que j'en pense vu que tu me lâchais pas la grappe pendant que je lisais !

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://tit-inch.skyrock.com/
ion16
Hors-la-loi
avatar

Féminin
Nombre de messages : 319
Age : 26
Date d'inscription : 29/11/2007

MessageSujet: Re: Et après...   Mar 12 Fév - 0:27

Super! alalalala et Isabella qui s'évanoui ...
bah grosse cruche fallait le lui dire quand il était la que tu tenais a lui!!!!!
mdr ta fic est tres prenante! continu !!!!!!!!!

bounce bounce bounce bounce
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
lenaJ
A conquis le coeur de Robin(ou Marian...ou...Guy?)
avatar

Féminin
Nombre de messages : 725
Age : 31
Date d'inscription : 09/11/2007

MessageSujet: Re: Et après...   Mar 12 Fév - 0:41

Oh pichounette je suis pétée de rire.
Nan mais franchement t'as pas honte.
J'y aurai même pas pensé (pourquoi g l'impression que personne va me croire geek)

lol! lol!

Harcèle ta soeur pour qu'elle aille dans ce sens Wink lol (là c sur personne va me croire Smile )
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
clochette
+Membre d'Or+ Modérateur
avatar

Féminin
Nombre de messages : 1360
Age : 29
Localisation : Château de Nottingham en train de massacrer Guy
Date d'inscription : 06/11/2007

MessageSujet: Re: Et après...   Mar 12 Fév - 23:08

je ne fonctionne pas au harcèlement ! par contre je suis gentille !alors je vous ai mit une suite pour vous faire patienter jusqu'à Jeudi soir ! et oui je ne pourrais pas poster avant ! amusez-vous bien ! Twisted Evil Twisted Evil Twisted Evil

Isabella n’avait réagit qu’une heure plus tard. Much l’avait fait ramener chez elle. Elle ouvrit lentement les yeux. Elle vit la petite Sarah lui éponger les front avec un tissu humide. Elle ne comprenait pas où elle était. Elle se rappela alors les derniers évènements de la soirée. Elle sentit alors son cœur se serrer. Elle sentit des larmes chaudes couler sur ses joues. Il était parti. David, son David, ne reviendrait plus. Il ne l’attraperait plus violemment par le bras pour la réprimander. Il ne lui sourirait plus. Elle demanda à Sarah de sortir. La petite fille protesta que son père lui avait demandé de rester. Elle lui redemanda plus fermement et la fillette effrayée sortie rapidement de la pièce. Isabella se leva. Elle avança vers la fenêtre. Son regard se posa sur la broche, premier cadeau de David. Elle la prit dans sa main et la porta à ses lèvres. Elle sentait la tristesse et la colère monter peu à peu dans son corps. Elle serra le bijou dans son poing. Elle se retourna et le jeta à travers la pièce. Elle se transforma en furie. Elle jetait des objets en hurlant. Much entendit le vacarme depuis le rez-de-chaussée et monta les marches quatre à quatre accompagné de Luke. Il ouvrit la porte à la volée trouvant Isabella sur le sol hurlant et pleurant en même temps. Il se dépêcha de prendre la jeune femme dans ses bras. Dans son état, elle était dangereuse pour elle-même et pour les autres. Il l’obligea à se calmer. Deux heures plus tard, elle dormait profondément sous la garde de Luke. Much rentra chez lui. Demain, elle irait mieux. Il fallait qu’elle encaisse le choc.

Londres, le lendemain.

David avait rejoint sa demeure londonienne. Personne ne l’attendait, mais le jeune homme semblait trop préoccupé pour se rendre compte du désordre de la maison. David, ce matin là, devait présenter ses devoirs au jeune roi. Il avait un rôle à jouer ici aussi. Isabella devait maintenant être au courant de son absence et soulagée qu’il ai raccourci leur engagement. Il se dirigeait à cheval vers le château, demeure des rois d’Angleterre depuis Henri II. Il montra son sceau aux gardes à l’entrée qui le laissèrent passer. Il entra dans la demeure royale et se dirigea vers la grande salle où siégeait le jeune monarque. Il sentit une main sur son épaule. Instinctivement, il posa la main sur la garde de son épée. Il reconnut en face de lui un chevalier noir. Celui-ci s’approcha de lui pour murmurer à son oreille.

« - Qu’il était bon le temps où un vrai roi régnait sur l’Angleterre !
- Il est vrai que nul ne vaut le roi Jean. »

La phrase était donnée chacun savait qui était l’autre. L’homme l’entraîna alors à l’écart. David sentit tous ses sens s’aiguiser. Il savait qu’il n’était pas courant même pour un chevalier noir de faire des cachotteries en public.

« - J’ignorais que vous étiez à Londres. Ravi d’accueillir un élément comme vous ici.
- J’ignorais moi-même il y a encore quelques jours que je viendrais. Comment se présente la situation ici ?
- Mal ! Hélas ! Très mal ! Nous sommes méprisés par le roi Henri. Il ne jure que part les amis de ce hors-la-loi. Ce Allan a toute sa confiance ! Quand on pense qu’il a été l’homme demain de Guisborne dans le temps ! Mais nous sommes sur le point de saisir l’avenir dans nos bras et votre présence est une bénédiction pour nous.
- Comment cela ?
- Nous préparons la plus belle opération depuis la montée sur le trône de Jean. Bientôt le petit Henri ne sera plus un obstacle. Nous allons réaliser le rêve de Vasey ! Les chevaliers noirs auront enfin ce qu’ils méritent.
- Le régicide ! C’est bien ce à quoi vous pensez ?
- Comme vous y allez ! Non ! C’est de la restitution dirigée ! Serez-vous des nôtres seigneur de Clun ? »

David hocha la tête. Oui il en serait, mais les chevaliers noirs auraient des surprises ! Il partit vers la salle d’audience. Il se fit annoncer et avança dans l’immense salle. Il s’inclina profondément devant le roi et lui présenta les habituels hommages. Le roi lui souhaita un bon séjour et le congédia. Moins il s’étalait, plus David garderait l’effet de surprise. Mais pour préserver le roi, il aurait besoin d’aide et il savait justement où demander. Il rentra chez lui sûr d’être suivi. Il attendit la nuit et se dirigea vers une maison coquette au Nord de la ville. Il frappa à la porte. Un homme immense qui tenait plus de l’ours que de la personne civilisée lui ouvrit et lui demanda sèchement ce qu’il cherchait. Il leva sa capuche et regarda l’homme. Celui-ci marmonna un juron et le fit entrer rapidement.

Lorsque David eut fini de raconter sa discussion de l’après-midi à Petit Jean, celui-ci se leva près à tout écraser sur son passage. Il tempêtait qu’on ne pouvait faire de mal au roi et qu’il écraserait bien la tête de ses hommes entre ses mains.

« - Du calme Jean. Tu auras bientôt l’occasion de le faire ! Apparemment c’est pour les festivités de demain. La St Jean est toujours chaotique. Ils vont en profiter. Ils pensent que je suis de leur côté. Ils vont avoir une surprise. Il est temps pour moi d’assumer mes convictions.
- Mais David, mon garçon, c’est du suicide !
- Alors j’espère que la mort viendra vite et qu’elle sera douce ! »

Oui ! C’était peut-être ça la solution ! Mourir. Mourir rapidement et en défendant sa cause. Ainsi, il oublierait son sourire, ses yeux, ses cheveux, ses lèvres … Il sombrerait dans l’oubli pour toujours.

_________________


Présidente du CCAM
banner by Clochette
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://fairyclochettewd.skyblog.com
ion16
Hors-la-loi
avatar

Féminin
Nombre de messages : 319
Age : 26
Date d'inscription : 29/11/2007

MessageSujet: Re: Et après...   Mar 12 Fév - 23:26

oh non! il va pas mourir notre David !!!
Géniale ton chapitre et Isabella devient vraiment folle sans son chérie mdr!
est ce qu'elle va aller le chercher ou il va rentrer tout seul???

Je serais patiente jusqu'à jeudi Wink
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
lenaJ
A conquis le coeur de Robin(ou Marian...ou...Guy?)
avatar

Féminin
Nombre de messages : 725
Age : 31
Date d'inscription : 09/11/2007

MessageSujet: Re: Et après...   Mar 12 Fév - 23:43

Ah la bande commence à se reformer, génial.
Petit jean en ours mal leché mdr Laughing

Mais c'est qu'elle peut devenir hystérique la Isabella (mais pauvre petit coeur).
Je la comprend mais elle n'a que ce qu'elle mérite nah. Elle avait qu'à s'en rendre compte avant (je suis méchante Twisted Evil)

Bon Dave faut que tu revienne car elle va jamais tenir le coup, au lieu de jouer au héros à Londres (bon c quand même le roi je le concede)

Vivement la suite.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Pichounette
A conquis le coeur de Robin(ou Marian...ou...Guy?)
avatar

Féminin
Nombre de messages : 893
Age : 27
Localisation : Entre Montpellier et Gigean City ^^
Date d'inscription : 12/11/2007

MessageSujet: Re: Et après...   Mer 13 Fév - 13:05

Les pauvres ! Ils me font de al peine tous les deux là chacun entrain de déprimer de son côté !

Allez écrit vite la suite !

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://tit-inch.skyrock.com/
clochette
+Membre d'Or+ Modérateur
avatar

Féminin
Nombre de messages : 1360
Age : 29
Localisation : Château de Nottingham en train de massacrer Guy
Date d'inscription : 06/11/2007

MessageSujet: Re: Et après...   Mer 13 Fév - 22:33

comme je suis gentille et que j'ai eu un sursaut de créativité en lisant le chapitre de LenaJ je vous poste la suite des évênements qui fera plaisir à plusieurs d'entre vous ! amusez-vous bien !

Jour de la St Jean.

Isabella se préparait pour la fête au château. Elle n’avait aucune envie de s’y rendre mais une discussion avec Much et Allan lui avait montré la nécessité pour elle de s’y rendre. La petite Sarah était restée avec elle à Locksley pour lui tenir compagnie. Elle lui avait rapporté sa robe. Isabella l’avait mise ce matin. Elle lui allait parfaitement. Sa couleur bleue ciel faisait ressortir la couleur de ses yeux. Elle se coiffa avec l’aide de sa servante. Elle n’avait pas le goût de se faire belle. Elle sortie de son coffret à bijoux le collier de la reine Aliénor. Elle jugea du résultat en jetant un rapide coup d’œil dans son miroir. Elle mis sur ses épaules le châle que David lui avait offert. Elle sortit de sa chambre et fut reçu en bas par les compliments de Luke, de Sarah et de Patrick. Elle sourit faiblement. Elle n’était vraiment pas d’humeur à faire la fête. Elle monta dans le carrosse avec la petite fille à qui elle avait fait présent d’un de ses colliers de petite fille. Elles arrivèrent rapidement à Nottingham, trop rapidement au goût d’Isabella. Elle sortit dehors et vit les regards des chevaliers noirs sur elle. Il ne manquait plus que ça pour que le tableau soit complet. Elle se maudissait encore plus de ce qu’elle avait fait. Pourquoi était-elle aussi stupide ?

David se réveilla tôt le matin de la St Jean. C’était toujours comme ça quand il devait se battre. Il se prépara tranquillement. Il savait qu’une bonne préparation était un des ingrédients de la réussite d’une mission. Il s’habilla rapidement et entreprit de s’armer le mieux possible. Jean devait amener avec lui les arcs et les flèches. En plus de son épée, David cacha quelques poignards dans la doublure de sa veste. Il se regarda dans le miroir pour voir si on devinait les armes à travers le tissu. Il sortit ensuite et enfourcha sa monture jusqu’à la grille de la demeure royale. Il entra dans le château. Comme à chaque veille de combat, il sentait l’adrénaline monter dans ses artères. Il eu une pensée pour sa chère Isabella. Il inspira et entra dans la salle du trône où plusieurs chevaliers étaient amassés devant le jeune roi. David reconnut Jean à sa carrure impressionnante. C’était à eux de jouer maintenant.

Isabella trouvait la fête très longue et terriblement ennuyeuse. Elle aurait voulu partir rapidement mais elle devait assister à l’allumage du feu au coucher du soleil. Elle prenait donc son mal en patience et regardait défiler les heures lentement. Elle avait plusieurs fois refusé de danser prétextant une grande fatigue. Après avoir refusé à nouveau de danser avec lord Harry, une brute sanguinaire et analphabète, Isabella se leva pour se rendre au jardin. Elle voulait sortir de cette atmosphère étouffante. Une fois dehors, elle se sentit plus libre et se détendit quelque peu. Perdu dans la fraîcheur des jardins, elle ne remarqua pas tout de suite qu’elle avait été suivie. Elle sentit une grosse main l’attraper par les épaules ne lui laissant aucune chance de s’enfuir.

« - Lord Harry, je vous ordonne de me lâcher immédiatement !
- Allons pas de ça avec moi ma belle ! Je les connais les garces dans ton genre. Vous nous repoussez mais vous mourrez d’envie qu’on vienne vous culbuter dans un coin.
- Je mettrais vos paroles indécentes sur le compte du vin que vous avez dû ingurgiter en trop grande quantité. Maintenant je vous prie de me laisser tranquille ! »

Pour toute réponse, il se rapprocha de la jeune femme et resserra son étreinte. Isabella commençait à paniquer. Il sentait le vin à plein nez. Elle savait qu’un homme ivre était aussi dangereux qu’un homme sobre. Il se rapprochait dangereusement. Isabella tenta de se sortir de son emprise. Il s’approcha de ses lèvres et les emprisonna dans un baiser brutale et forcé. Isabella ne réfléchit pas. Elle donna un grand coup de genoux dans les bijoux de famille de Lord Harry et retourna vers la fête. Elle ne resterait pas une minute de plus ici. Lord Harry gisait dans les jardins. Isabella lança à Much d’aller le retrouver et elle quitta Nottingham sans aucun remord.

David était de plus en plus sous pression. Les chevaliers noirs ne regardaient que lui. A force, il s’attendait à ce que l’un d’eux l’invite à danser ou le demande en mariage. Il se trouvait juste derrière l’un d’eux quand le petit groupe se rapprocha du trône royale. A ce moment, la majorité des gens se trouvaient au dehors à admirer le feu qui brûlait devant le palais. Les conjurés encerclèrent le jeune roi. David resta positionné derrière le chef des chevaliers noirs. Au moment où celui-ci levait son épée, il sortit la sienne et la planta dans son cœur.

« - Mettez-vous à l’abri ! »

L’ordre de David résonna comme le signal d’attaque pour ses alliés. David se plaça devant le jeune roi pour protéger sa fuite. Il se doutait que les chevaliers noirs avaient tout prévu, c’est pourquoi, après avoir terrassé deux adversaires, il se précipita à la suite du roi. Il l’attrapa par l’épaule au moment où il allait foncer droit dans un piège. Il le plaça derrière lui. Et repoussa les deux hommes chargés de leur barrer la route. Ils furent rejoint par Jean qui avait mis hors d’état de nuire les autres chevaliers dans la grande salle.

« - Allez-vous en ! Je couvre votre fuite !
- Tu n’y arriveras jamais tout seul Jean !
- Fais ce que je te dis ! »

Il emmena le roi vers les écuries où les chevaux étaient prêt à partir. Il sauta sur un cheval, imité par le jeune Henri, et ils s’enfuirent à brides abattues vers le point de rendez-vous. Ils attendirent jusqu’à la nuit tombée avant de voir arriver Jean avec sa femme et son fils.

« - Tu te douteras que je ne pouvais pas les laisser ! Ils ont fouillé ta demeure et je ne serais pas étonné si tu étais déjà connu comme traître dans toute l’Angleterre. Ils ont installés les chevaliers noirs au pouvoir.
- Mais je suis le roi ! Ils n’ont pas le droit de faire ça !
- Hélas sire, ils prennent ce droit. Vous êtes en danger. Heureusement pour nous peu de gens vous connaissent en Angleterre. Il sera plus facile de vous cacher. Jean rassemble le plus de nos amis veux-tu. Mais met d’abord ta famille à l’abri.
- Mais et vous qu’allez-vous faire ?
- Je n’ai plus le choix ! Nous devons retourner à Sherwood. C’est le seul endroit que je connaisse qui soit encore sûr pour le roi. Là-bas nous aurons de l’aide. Préviens les autres et rejoint-nous y ! »

David savait qu’il ne fallait pas perdre de temps. Il savait aussi que son retour à Sherwood impliquait qu’il allait revoir Isabella. Mais cet endroit était le seul endroit sûr qu’il connaissait. Ils y seraient dans la matinée normalement. Ils se mirent en route espérant ne pas rencontrer de difficulté sur leur chemin.

Isabella rentra chez elle dans une colère noire. Elle enleva ses bijoux et défit ses cheveux. Elle allait changer de robe quand elle se dit que les pauvres gens avaient aussi droit à un jour de fête. Elle attrapa sa tenue de Nigthwatchman et s’habilla. Elle natta ses cheveux, mis ses armes, sa cape et son masque. Elle remonta sa capuche et sortit discrètement vers l’écurie. Elle enfourcha son étalon et se lança au galop vers les villages environnants. Il y aurait sûrement des gardes mais elle ne pensait pas au danger. Elle avait besoin de se rendre utile.

_________________


Présidente du CCAM
banner by Clochette
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://fairyclochettewd.skyblog.com
ion16
Hors-la-loi
avatar

Féminin
Nombre de messages : 319
Age : 26
Date d'inscription : 29/11/2007

MessageSujet: Re: Et après...   Mer 13 Fév - 22:53

OUI!!! tu l'as posté avant jeudi!!!!!!!

ahh David est pas mort (bon point)
et il revient (super super bon point !!!!)

je le redis encore ta fic est géniale !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
lenaJ
A conquis le coeur de Robin(ou Marian...ou...Guy?)
avatar

Féminin
Nombre de messages : 725
Age : 31
Date d'inscription : 09/11/2007

MessageSujet: Re: Et après...   Mer 13 Fév - 23:11

Contente de voir que mon manque d'inspiration t'en ai donné lol!.

Mais c vrai que tu devais ps nous donner la suite avant demain alors merci beaucoup.

Citation :
Elle donna un grand coup de genoux dans les bijoux de famille de Lord Harry

Le contraire m'aurait surpris (en effet je pense que se mère aurait réagit pareil lol. Non mais)

Mais Dave aussi est en danger maintenant qu'il est découvert pale ahhh

Et le roi serai en sécurité à Sherwood malgrè le shérif et son abruti de fils?

Faudrait qu'il accepte de vivre dans les bois mdr.

Merci pour cette suite. Toujours excellent soit dit en passant.

Bravo et vivement la suite (ben oui il revient bounce)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Haize
Hors-la-loi
avatar

Féminin
Nombre de messages : 350
Age : 32
Localisation : Avec son eye-liner.
Date d'inscription : 26/01/2008

MessageSujet: Re: Et après...   Mer 13 Fév - 23:23

comme d'hab', très très bien!! ca fait plaisir de revoir petit jean!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Pichounette
A conquis le coeur de Robin(ou Marian...ou...Guy?)
avatar

Féminin
Nombre de messages : 893
Age : 27
Localisation : Entre Montpellier et Gigean City ^^
Date d'inscription : 12/11/2007

MessageSujet: Re: Et après...   Mer 13 Fév - 23:27

Je te l'ai dis mais je le répette ! Si je foire la SVT demain ça sera de ta faute vu que je lit ta suite au lieu de réviser !

Citation :
Elle sortit dehors
Et tu voulais qu'elle sorte où banane ?! Jolie lapalissade mam'zelle !

Citation :
Allons pas de ça avec moi ma belle ! Je les
connais les garces dans ton genre. Vous nous repoussez mais vous
mourrez d’envie qu’on vienne vous culbuter dans un coin.
Mdr ça m'a rapelé le jeu "Louvre" ! Fais point ta duchesse couillette et viens donc froter ton lard avec moi lol!lol!

Citation :
Elle donna un grand coup de genoux dans les bijoux de famille de Lord Harry
Tout ce que je peux dire c'est : maman a vraiment une mauvaise influence sur toi !!!

Citation :
Il savait aussi que son retour à Sherwood impliquait qu’il allait revoir Isabella
Oooooooooooooooooooh le pauvre on va le plaindre ! Petit malheureux il va devoir retourner voir la fille qu'il aime et qui l'aime ! C'est vraiment triste ! T'es trop méchante avec tes personnages vraiment !!!

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://tit-inch.skyrock.com/
clochette
+Membre d'Or+ Modérateur
avatar

Féminin
Nombre de messages : 1360
Age : 29
Localisation : Château de Nottingham en train de massacrer Guy
Date d'inscription : 06/11/2007

MessageSujet: Re: Et après...   Ven 15 Fév - 0:19

et voilà le chapitre du Jeudi soir ! ce chapitre est un peu spécial ! je n'en dit pas plus je vous laisse profiter ! amusez-vous bien autant que je me suis amusé à l'écrire !

La nuit avait été longue pour Isabella. Elle avait fait le tour du Nottinghamshire. Chaque village avait eu sa visite du Nigthwatchman. Elle n’avait plus que le village de Clun à aller voir. Elle l’avait garder pour la fin car il était voisin de ses terres et qu’il signifiait beaucoup pour elle. Elle s’avança dans le village et remarqua que des hommes fouillait le manoir. Le sang de la jeune femme ne fit qu’un tour. Elle s’approcha doucement de l’arrière de la maison et grimpa aisément jusqu’à une fenêtre. Elle ne connaissait pas vraiment le manoir. Elle n’avait vu que la salle du rez-de-chaussée. Elle se dirigea d’instinct vers ce qui semblait être la chambre principale de la maison. Elle entendit du bruit à l’intérieur. Un homme était penché sur des documents assis sur le lit. Il avait le dos tourné à la porte. Isabella entra sans faire de bruit. Elle s’approcha de l’homme et tira son épée doucement. Elle assomma le garde d’un coup derrière la tête avec le pommeau de son épée. Elle l’attrapa et l’allongea sur le lit. Elle s’empara des documents qu’il tenait à la main et les observa à son tour. Il s’agissait des documents attestant de la propriété de David sur ces terres. Isabella comprit que quelques choses n’allaient pas. Elle décida d’emmener avec elle tout ce qu’elle trouverait d’important. Elle prit tous les documents qu’elle trouva et les objets importants ou de valeur qu’elle trouva. Elle les enferma dans son sac. Il valait mieux que ce soit elle qui les gardent que les chevaliers noirs. Elle se décida alors à sortir de la maison aussi silencieusement qu’elle y était entrée. Elle avança dans le couloir. Alors qu’elle vérifiait que la porte ne claquerait pas derrière elle, elle sentit une présence derrière elle. Elle envoya un formidable coup de poing au garde qui surpris s’effondra sous le choc. Elle courut alors vers la fenêtre. Elle entendit alors que les gardes au dehors l’avaient repérée. Elle grimpa sur le toit de la demeure. Elle avança rapidement jusqu’à l’extrémité du toit alors que les soudards du Shérif la poursuivaient. Elle attendit qu’ils soient assez près, siffla et sauta sur sa monture au bas du toit. Elle se lança au galop vers la forêt. Elle pourrait aisément les perdre dans Sherwood.

David et le roi Henri avait chevauché toute la nuit. Ils avaient dû faire face à une poursuite soutenue. David avait reçu une flèche dans l’épaule. Ils avaient néanmoins réussi à semer leur poursuivants et maintenant ils entraient dans Sherwood. A cette heure, sa traîtrise devait être connu et il y aurait des gens chez lui. Les villages et les routes devaient être surveillés. Ils devaient rester discret. Ce soir David se rendrait chez Much pour lui faire part de la situation. Tous les partisans du roi étaient en danger et particulièrement les anciens proches de Robin de Locksley. La blessure de son épaule était lancinante mais supportable. Il n’avait de toute façon pas le temps de faire le délicat. Ils arrivèrent près de la cascade que David connaissait bien. Ils s’arrêtèrent et descendirent de cheval. Leurs montures avaient besoin de fraîcheur et de repos. David se pencha pour humidifier sa blessure. Le contact de l’eau froide le fit grimacer de douleur. Alors qu’il allait tenter à nouveau de bouger sa chemise maculée de sang, il entendit des pas de chevaux. Il fit signe au roi de se cacher derrière la cascade David sortit son épée et attendit l’arrivée de ce visiteur inattendu.

Isabella arriva à la cascade épuisée par sa course pour échapper aux hommes du Shérif. Elle remarqua deux chevaux sur le bord de la cascade. Elle descendit de cheval et s’approcha doucement vers eux. Elle mit la main sur la garde de son épée. Elle entendit un léger bruit derrière elle. Aussi vive que l’éclair, elle sortit son épée et se retourna pour faire face à son adversaire. Elle allait engager le combat quand elle arrêta son geste.

« - David ? »

David n’en croyait pas ses yeux. La dernière personne qu’il s’attendait à voir était bien Isabella. Il baissa son épée.

« - Isabella ? Mais que faîtes-vous là ?
-Mais et vous ? Vous étiez partis sans dire un mot. Vous êtes blessé ? »

La joie de revoir la jeune femme lui avait fait oublier la douleur de son épaule. Il assura Isabella que ce n’était rien. La jeune femme toucha du bout des doigts l’épaule de David et le vit tressaillir à ce contact. Elle retira sa main et lui sourit. David se sentit revivre en voyant le sourire magnifique de celle qu’il n’avait pas réussi à oublier. David lui expliqua rapidement la situation. Elle le regardait avec une expression de totale incrédulité. Ainsi ils avaient déposé le roi. Voilà qui expliquait l’attitude étrange des gardes de ce matin. David fit sortir le roi Henri de sa cache et fit les présentations. Isabella s’inclina devant le petit fils de sa tutrice. Elle décida de les accompagner jusqu’à l’ancien camp de son père dans la forêt. David n’était pas ne état de combattre malgré ce qu’il disait et elle se sentirait plus tranquille. Ils arrivèrent et Isabella ouvrit le passage. Elle entra et mis les chevaux à l’abri des regards. Elle sortit un peu de nourriture et de l’eau fraîche pour les deux hommes. Ils mangèrent légèrement pendant que David racontait à la jeune femme les évènements de la St Jean. Elle l’écouta patiemment et lui parla ensuite de ce qu’elle avait vu à Clun quelques heures plus tôt. Alors qu’ils parlaient, le roi s’endormit sur une des couches de la cachette. Isabella se leva et sortit de quoi nettoyer la blessure du jeune Lord. Celui-ci protesta mais quelques remarques de la jeune femme suffirent à avoir raison de sa résistance. Elle s’approcha de David et lui demanda d’ôter sa chemise. Celui-ci s’exécuta avec douleur la chemise restant collé à sa blessure. Elle inspira et prit la gourde pour nettoyer la blessure. Elle versa doucement l’eau sur les muscles du jeune homme. Encore une fois le contact avec le liquide le fit grimacé.

« - Désolé. Murmura Isabella.
- Ce n’est rien. J’aurais dû me baisser. Ça m’apprendra à être plus prudent ! »

Le silence s’imposa à nouveau entre les deux jeunes gens. David voulait tellement lui dire tout ce qu’il avait sur le cœur. De toute façon, il ne pourrait pas avoir plus mal ! Isabella décida de rompre le silence la première.

« - Pourquoi êtes-vous partit comme un voleur ? Demanda-t-elle tachant de retenir les sanglots qui lui nouaient la gorge.
- Je ne pouvais plus rester et vous obligez à faire semblant. Il m’a semblé plus judicieux de partir vers un endroit où on aurait besoin de moi.
- Un endroit où on aurait besoin de vous ? Mais nous avons besoin de vous ! Comment pouvez-vous penser que vous me rendiez service en partant ? pourquoi les hommes se sentent-ils obligés de penser à notre place ?
- Isabella, je ne comprends pas. Vous ne vouliez pas de cet arrangement !
- Vous ai-je dit que je le refusais ? je pensais que mes sentiments pour vous étaient une erreur. Je ne voulais pas refaire la même bêtises que mes parents ! Je ne voulais pas vous faire souffrir. Voilà mon erreur ! J’aurais préféré souffrir mille morts plutôt que d’apprendre votre départ précipité il y a deux jours ! Vous ne savez pas comment j’ai souffert, combien je me suis maudite de vous avoir laisser partir … »

Ses sanglots l’arrêtèrent. David resta interdit devant les paroles de sa chère Isabella. Elle l’aimait donc ? Il se sentit coupable de lui avoir causé toutes ces épreuves. Il était en colère contre lui. Quelle idée avait-il eu de partir d’ici ? il s’approcha d’elle et la serra entre ses bras. Isabella se blottit contre son torse. Elle laissa aller toutes les larmes de son corps. Elle sentit sa main relever doucement sa tête. Il lui sourit, murmura un « Je suis désolé » et se pencha doucement pour emprisonner ses lèvres dans les siennes. Isabella se pressa alors un peu plus contre lui. Elle avait trop peur qu’il s’en aille. Il restèrent ainsi un moment enlacé essayant, sans doute, de rattraper le temps perdu à réfléchir pour le bien de l’autre.

Bonne Saint Valentin !

_________________


Présidente du CCAM
banner by Clochette
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://fairyclochettewd.skyblog.com
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Et après...   

Revenir en haut Aller en bas
 
Et après...
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 5 sur 15Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6 ... 10 ... 15  Suivant
 Sujets similaires
-
» Nouvelle : Le bonheur est dans l'après
» après moult essais, CR ne trouve pas les repères
» Réapparition mystérieuse 20 ans après le naufrage
» Merci de signer ici après avoir lu le règlement, quel est le plus de ce forum et constitution en association !
» Portrait dessin d'après photo

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Robin Hood Fan :: Entre Sherwoodiens :: FanFictions, Fan Arts. :: Clochette's FanArts-
Sauter vers: